Yoga à Ferney-Voltaire

Yoga de Samara :

Le Yoga de Samara se réfère aux sagesses très anciennes et intègre, de manière douce, le corps, le coeur, l’intelligence et l’esprit en les harmonisant. Nous proposons des séances en groupe dans une salle associative située à Ferney-Voltaire dans les Pays de Gex, à proximité de Genève, facilement accessible en transports publics ou en voiture.

Le Yoga de Samara est une méthode psychocorporelle de bien-être et de santé, préventive et curative, accessible à tous, qui se pratique tout en douceur sur des musiques spécifiques. C’est un art traditionnel de la méditation en mouvements.

Les séances d’1h à 1h15, structurées et structurantes, se pratiquent sur des musiques spécifiques. Elles proposent des mouvements lents ou dynamiques, des échauffements, des étirements et des danses sacrées. Puis les Arkana majeurs, le fondement de la séance-type, qui agissent sur tous les systèmes du corps. Et enfin les mouvements méditatifs (postures d’équilibre et de santé).

On apprend par imitation et par la répétition, comme si c’était pour la première fois, sans se comparer ni se juger. Ainsi, la pratique fait appel à l’attention aux mouvements, aux postures, et à ce qu’ils résonnent en soi, à la respiration libre. Un minimum d’instructions nécessaires est donné dans le cours, laissant chacun à ses observations et expérimentations personnelles pour évoluer à son propre rythme et selon ses limites.

Au-delà des exercices physiques qui assouplissent et fortifient le corps et calment le mental, la pratique développe la clarté d’esprit et la conscience, pour aller toujours plus profondément en soi, à la rencontre de notre essence, ce qu’il y a de plus authentique en soi.

La pratique régulière procure santé, joie, calme, équilibre et épanouissement.

Les bienfaits :

La variété des mouvements, l’harmonie du son et du geste ont une action bénéfique sur tous les plans de l’être : physique, psychique, intellectuel et même spirituel.

Ils nous invitent à habiter notre corps en demeurant reliés à notre cœur.

Les mouvements renforcent les muscles et assouplissent les articulations et la colonne vertébrale. Le corps se régénère, corps et esprit s’harmonisent.

La résistance physique et l’équilibre s’améliorent. L’esprit devient plus vif et plus clair. Les mouvements agissent sur la concentration et la mémoire.

La détente physique et psychique améliore le sommeil, l’état de stress ou dépressif, et amène calme, bien-être, joie de vivre, équilibre et épanouissement, permettant de mieux gérer les situations de la vie quotidienne.

Les Arkana majeurs et les Mouvements Méditatifs, le cœur du Yoga de Samara, agissent sur tous les systèmes du corps, sur la circulation énergétique et sanguine, sur l’équilibre intérieur et physique, harmonisant corps et psychisme.

Le terme Arkana signifie, en persan: exercice ou processus de transformation ; les mouvements méditatifs: mouvements qui guérissent, et ils nous rendent réceptifs au monde qui nous entoure et à notre propre monde intérieur.

On appelle le Yoga de Samara le Secret de l’Éternelle jeunesse, ou le Yoga du Bonheur.

Origine :

Jusqu’en 2015, le Yoga de Samara était connu sous l’appellation d’Euphonie gestuelle du Samadeva qui signifie harmonie du son et du geste, les mouvements se pratiquant sur des musiques spécialement conçues à cet effet. Samadeva, un terme d’origine persane utilisé par les derviches hindous, vient de « Sama » (écoute ou danse), et « Deva » (les forces de la nature ou le sacré) ». Le Samadeva propose donc de se mettre à l’écoute ce qu’il y a de plus sacré en soi.

Le Yoga de Samara est l’héritage de la civilisation de Samara qui s’étendait de l’Europe à la Chine, qui date de 4000 ans avant notre ère et dont l’existence a été confirmée par de récentes fouilles archéologiques. Les connaissances issues de Samara ont essaimé dans le monde entier et seraient à l’origine des plus grandes civilisations, telles que le védisme, les premières dynasties en Chine, l’Egypte et la Grèce antique.

Idris Lahore, le fondateur de la Libre Université du Samadeva, grand voyageur, médecin, thérapeute, philosophe, poète et peintre, a vécu au sein de certaines confréries orientales qui ont su, dans le plus grand secret, préserver une partie de ces précieux savoirs des traditions les plus anciennes ; ayant été initié, notamment auprès des derviches Hakim du Kâfiristân (à l’est de l’Afghanistan actuel), il a transmis ces connaissances et les mouvements à ses proches collaboratrices, Ennea Tess Griffith et Emma Thyloch, qui les a adaptés aux hommes et aux femmes d’aujourd’hui, plus stressés et sédentaires.

Enrichi de mouvements plus récents issus de l’Orient, comme les Yoga, le Zen, le Taï Tchi Chuan, le Qi Gong, et de l’Occident, tels la relaxation, le stretching, l’eurythmie, et aussi de quelques mouvements plus dynamiques comme des danses asymétriques de Gurdjeff, le Yoga de Samara propose la quintessence d’une variété de techniques psychocorporelles de santé et de bien être.

La Libre Université du Samadeva cultive ces savoirs et savoir-faire, considérant qu’ils appartiennent au patrimoine de l’humanité.